Retour sur l’assemblée générale du Groupe


Le groupe des Bruyères (GDB) a tenu son assemblée générale, samedi 04 novembre dernier à Beuzec. Avec 190 membres, l’association vit bien mais manque d’une grande salle de répétition. Le groupe prépare une collaboration avec l’orchestre de l’Opéra de Paris lors du festival un violon sur le sable à Royan et s’affairent à organiser, pour 2019, ses 50 ans.

Samedi soir, à la salle Jean-Dorval de Beuzec, le Groupe des Bruyères (GDB) organisait son assemblée générale. Catherine Paul, la présidente, a dressé le bilan. « Notre association est toujours en grande forme avec 190 membres Capistes dont quinze nouveaux à l’école de musique pour la rentrée de septembre. Les bugale, le bagadid, le cercle des Bruyères et le bagad Beuzeg ont fait de jolies prestations tout au long de l’année : à Lorient, Plomodiern, Poullan (au congrès des maires) et à Concarneau où, aux Filets Bleus, ils ont décroché le Prix défilé pour l’ensemble bagad-cercle », a déclaré Catherine Paul. Chaque entité répète dans les diverses salles du Cap-Sizun, prêtées gratuitement mais l’association déplore toujours le manque d’un espace assez grand pour pouvoir faire des répétitions communes. « Nous devons louer les salles de Plogonnec, Plozévet qui sont payantes et grèvent notre budget. Depuis la rentrée, l’école de musique est accueillie à l’école Notre-Dame de la Clarté, à Beuzec. Nous remercions en passant la municipalité ainsi que le personnel communal qui met tout en œuvre pour nous accueillir dans de bonnes conditions. Malheureusement, aucun projet ne semble poindre dans notre commune; peut-être que la solution viendra de Pont-Croix, avec le projet de rénovation du petit séminaire qui prévoit une salle de musique adaptée à la musique du bagad. Nous nous sommes associés au projet. Il faciliterait grandement notre façon de travailler et partager notre musique avec le public », a expliqué Catherine Paul.


Concernant les projets, le 50e anniversaire du GDB est sur les rails puisque le spectacle de l’été 2018 constituera le démarrage de la prestation finale qui sera donnée en 2019. Une commission spectacle a été créée pour écrire, créer et chorégraphier. Des costumes et des instruments de musique seront achetés, l’association est d’ailleurs à la recherche de financements. Des démarches sont en cours pour que l’association soit reconnue d’intérêt général afin de recevoir des dons. Du côté du cercle, après de nombreuses années d’investissement personnel, le responsable, Fred Faussier, a passé la main à Marine Plouhinec et à Manon Velly . Une nouvelle équipe s’est mise en place pour les répétitions et les costumes. Des stages terroirs auront lieu toute l’année pour préparer le spectacle 2018.

Autre projet pour 2018 qu’il serait souhaitable de voir le jour malgré l’échec de cette année : le concours de gavotte du Cap, la veille de la fête des Bruyères en collaboration avec la commune, la fête des Bruyères et John Le Boucher.

L’assemblée générale s’est terminée autour d’un grand buffet.

Voici la composition, du nouveau bureau, élu par le conseil d’administration composé de 21 membres :

  • Présidente : Catherine PAUL
  • Vice-présidente : Manon VELLY
  • Secrétaire : Mathilde FREOUR
  • Secrétaire adjointe : Nolwen LE MEUR
  • Trésorière : Céline GOURLAOUEN
  • Trésorière adjointe : Juliette DREAU
  • Trésorier adjoint : Jimmy KERAVEC

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.